Le ministre de la Santé veut faire adopter une convention collective généralement contraignante pour le secteur des soins de santé d’ici l’an prochain. Ça ne devrait pas être facile.
Le ministre fédéral de la Santé, Jens Spahn, souhaite mettre en œuvre beaucoup plus rapidement la mise à niveau financière des professions infirmières. Le politicien de la CDU a déclaré à Südwestrundfunk (SWR) qu’il souhaitait parvenir à un accord avec le ministre du Travail Hubertus Heil (SPD) sur l’applicabilité générale des salaires conventionnels pour l’année prochaine.
Jusqu’à présent, le syndicat s’était montré plutôt prudent quant à l’applicabilité générale des conventions collectives – ceci vaut également pour le secteur des soins. Mais aujourd’hui, la pénurie de travailleurs qualifiés est si frappante que les politiciens doivent agir. Selon les statistiques de l’Agence fédérale pour l’emploi (BA), il y a actuellement près de 36 000 postes vacants dans les soins infirmiers aux malades et aux personnes âgées. Les experts prévoient une pénurie de près d’un demi-million de travailleurs qualifiés d’ici 2030.

Il y a une grande pénurie de personnel, en particulier dans le domaine des soins aux personnes âgées. De plus, plusieurs infirmières gériatriques qualifiées abandonnent leur emploi après quelques années parce que les conditions de travail sont souvent mauvaises. D’autres encore travaillent à temps partiel. Nombre d’entre eux n’allongent pas leur temps de travail, même pour se protéger contre les surcharges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *