Savourez les délicieuses saveurs de cette région unique : “Lohns eich schmecken !”, “E Gueter ! (“Profitez de votre repas en alsacien”).

Une gastronomie particulière

produits alimentaires Alsaciens 1Outre ses charmants villages, l’Alsace possède une gastronomie particulière qui attire l’attention. La gastronomie alsacienne a ses propres spécialités que vous ne trouverez nulle part ailleurs, et c’est pour cette raison qu’elle vaut la peine d’être visitée pour vivre une expérience culinaire authentique (résultat de la fusion de deux cultures, la française et la germanique).

La région Alsace est très riche en termes de nature et le résultat de cette richesse naturelle est probablement la richesse culinaire que cette région nous offre. C’est une richesse basée principalement sur la tradition et l’utilisation des meilleurs produits du terroir, résultant en une cuisine traditionnelle riche et pleine de saveurs authentiques.

En Alsace, tout le monde connaît l’histoire de la gastronomie. Elle est aussi vieille que l’humanité. Dans les restaurants, les winstubs typiques et dans le Stammtisch traditionnel, la région fait goûter la qualité de la vie avec sa sympathie et son mode de vie.

Le pain traditionnel est garni de confiture de rose, de prune ou de miel. Dans la pâtisserie, la boucherie, le brasseur, la fromagerie, l’herboristerie, le vigneron et le distillateur s’efforcent de maintenir les traditions et de les transmettre aux générations suivantes.

Dans la gastronomie alsacienne, chaque goût fait la différence

La cuisine alsacienne s’adresse aux amateurs de plats salés et sucrés. Dans chaque plat, le connaisseur trouvera le meilleur vin.

La cuisine traditionnelle alsacienne comprend : Le baeckeoffe, un plat à base de pommes de terre cuites au vin blanc d’Alsace, avec trois types de viande : porc, bœuf et agneau. La choucroute “est un authentique monument gastronomique”, on l’accompagne de jarret de porc ou d’autres viandes. Le Sparichle (asperges). Le Munster, au goût fin et savoureux, se consomme froid ou fondu sur des pommes de terre. Flammekueche, une pâte très fine avec de la crème et de l’oignon, servie avec du jambon, du fromage et du lard. Bibelskäs (fromage blanc), Schiffala ou Schiffele (porc avec salade et pommes de terre sautées). Le foie gras d’oie a été inventé par un cuisinier de Strasbourg. C’est un produit qui figure dans toutes les cartes des restaurants.

Vous ne pouvez pas oublier deux des symboles gastronomiques de l’Alsace : le Kouglof, une pâte à brioche avec des raisins secs et des amandes à l’intérieur et aussi le Bretzel, une pâte salée en forme de cœur qui est l’emblème des boulangers depuis 600 ans. On le trouve comme décoration sur certaines façades et aussi les nombreuses liqueurs et bières. L’Alsace possède la plus forte densité de restaurants étoilés au Michelin du pays.

Saucisses : Le porc “porcu nustrale”, est élevé à l’état sauvage, en quasi liberté. Il se nourrit de glands, de châtaignes et d’herbe du maquis, qui donnent à sa viande sa saveur caractéristique. Le jambon cru “prisuttu”, la longe “coppa” et le filet “lonzu”, salés, séchés et affinés, ont obtenu l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) qui garantit leur origine et leur qualité.