Souhaitez-vous connaitrele fonctionnement d’une chaudière électrique? Tout d’abord, sachez que les types de chaudière n’ont pas les mêmes actions. Alors, pour mieux comprendre, focus sur le fonctionnement d’une chaudière électrique classique, ionique et à induction.

Comment fonctionne une chaudière électrique classique?

Le fonctionnement d’une chaudière électrique classique est la plus simple car elle repose sur des résistances électriques immergées dans l’eau pour produire de la chaleur. Dès que l’eau sera chauffée, elle sera envoyée dans le circuit de chauffage central puis à travers les radiateurs ou le plancher chauffant. Cesont ces derniers qui transmettront la chaleur dans toutes les pièces de la maison.

fonctionnement d'une chaudière électriqueQu’en est-il de la chaudière électrique ionique?

Également nomméechaudière électrolyse ou chauffage par ionisation, ce type de chaudière électrique fonctionne sans résistance et sans corps de chauffe. Avec un circuit électrique bouclé, la vitesse des électrons s’accentue jusqu’à atteindre plus ou moins 28 kilomètres par seconde. Grâce à cette friction, les ondes magnétiques agitent fortement sur les molécules d’eau. En conséquence, l’eau sera alors chauffée.

L’ionisation fonctionne alors grâce au circuit primaire qui comporte l’eau chauffée. Par la suite, un échangeur à plaques transfère son énergie au circuit secondaire.

Quel est le principe de fonctionnement d’une chaudière électrique à induction?

Dans les chaudières électriques à induction, vous trouverez sur la partie inférieure de sa conception une buse. Cette buse est nécessaire pour la réception du liquide de refroidissement. En haut, vous trouverez une sortie pour l’eau chauffée. À l’intérieur de la chaudière à induction, l’énergie électrique est convertie en flux vortex en raison de l’action de l’enroulement primaire. Puis, à partir d’un tuyau de chauffage en métal, le champ électromagnétique généré sera redistribué à l’enroulement secondaire.

Le liquide de refroidissement qui se trouve dans le tuyau à l’intérieur de la bobine sera soumis à un fort chauffage. Et pour éliminer la possibilité de surchauffe, le processus de circulation assure son avance dans le système de chauffage.